fbpx

WSC Blog

Working to end violence against women in Canada

Blog invité sur le projet de services juridiques du CCFM

Le Conseil canadien des femmes musulmanes (CCFM) est une organisation nationale à but non lucratif engagée à atteindre l’égalité, l’équité et l’autonomisation pour toutes les femmes musulmanes au Canada. Fondée en 1982, l’organisation fait la promotion de l’identité des femmes musulmanes dans le contexte canadien. Depuis plus de 38 ans, le CCFM défend fièrement les intérêts des femmes musulmanes et de leurs familles et a mis en place des projets nationaux qui enrichissent l’identité des musulmanes, encouragent l’engagement civique et renforcent les communautés.

Depuis plusieurs années, le CCFM mène des initiatives pour informer les femmes musulmanes, la profession juridique, les organismes de services communautaires, les décisionnaires et le grand public sur les différences entre le droit de la famille musulman et le droit de la famille canadien.

Récemment, le CCFM a lancé le le tout premier programme pilote de coordination des services juridiques destinés aux femmes musulmanes au Canada. Le programme vise à assurer la coordination de services juridiques culturellement adaptés à celles qui recherchent des conseils juridiques et des avis sur des questions de droit de la famille. Il s’agit d’un service de référence unique conçu pour répondre aux besoins particuliers des femmes musulmanes en raison des complexités liées au droit de la famille canadien et musulman. Le CCFM est heureux d’aider à leur fournir des services juridiques qui répondent à leurs besoins dans l’esprit d’un accès juste et équitable à la justice. Ce projet pilote, financé par la Fondation du droit de l’Ontario, vise à formaliser notre capacité à orienter ces femmes vers des services juridiques adaptés à leur culture, qui traitent des questions de droit de la famille et les protègent contre la violence. Le aide notre équipe de coordination à identifier les services dont les femmes musulmanes ont besoin et à les guider (peut inclure des services qui ne sont pas strictement «juridiques»). Pour contacter notre équipe: egalservices@ccmw.com, ou par téléphone au (647) 622-2221.

Auaravant, le CCFM a publié en anglais et en français et une dans plusieurs langues sur le droit de la famille, afin de poursuivre ses efforts d’éducation du public. Le a actualisé ces documents et les a diffusés dans le cadre d’ateliers de partage des connaissances organisés dans différentes villes du Canada à l’intention des femmes musulmanes, des prestataires de services communautaires, des juristes et du grand public.

En 2003, le CCFM a piloté la création d’une coalition contre l’arbitrage religieux. Composé de plus de 50 organisations sœurs, dont l’Association nationale Femmes et droit (ANFD), le Metropolitan Action Committee Against Women and Children (METRAC) et YWCA, le mouvement «No Religious Arbitration» représentait un ensemble de questions et d’événements complexes. Le CCFM a plaidé pour qu’un seul ensemble de lois soit appliqué à tous, indépendamment de la foi, l’origine ethnique, la race ou la culture, dans le cadre de la législation existante sur le droit de la famille. Le CCFM a estimé que le recours aux lois religieuses par le biais de l’arbitrage privé pour régler les affaires familiales, en vertu de la Loi sur l’arbitrage, violait les droits à l’égalité durement acquis, garantis par la Charte canadienne des droits et libertés, et risquait de créer un système judiciaire à deux vitesses et fracturé. Le Conseil a eu gain de cause, car le gouvernement de l’Ontario a décidé d’interdire l’utilisation de lois familiales religieuses aux termes de la Loi sur l’arbitrage de la province.

Le CCFM continue d’informer les femmes musulmanes sur les choix qui leur sont offerts dans le cadre des lois musulmanes et canadiennes sur la famille, tout en éduquant les personnes et les institutions qui les aident ou travaillent avec elles pour résoudre les conflits familiaux.

Le CCFM est composé d’un Conseil national qui travaille à la réalisation des objectifs au palier national, et de 15 chapitres locaux composés de membres dont la passion et le travail acharné font progresser notre vision dans les communautés locales. Pour en savoir plus sur le CCFM, visitez le www.ccmw.com.

Leave a Reply