fbpx

État des lieux de la violence familiale au Canada: enquête sur les politiques, les lois et les services en matière de violence familiale au Canada

Notre objectif est de voir un Canada où chaque femme vivant une situation de violence est en mesure d’accéder à des niveaux comparables de services et de protection, peu importe où elle réside. Présentement, les services auxquels une femme fuyant la violence peut accéder varient selon la région. En clair, les services que vous recevez ne devraient pas dépendre de votre code postal. 

Ce rapport décrit les différences dans les ressources, les lois et les services en matière de violence conjugale: durées de séjour en maison d’hébergement, financement gouvernemental, normes des maisons, comités d’examen des décès liés à la violence conjugale, lois sur la location à usage d’habitation et congés payés et non payés.

En moyenne, une femme est tuée tous les 1,5 jours, en grande partie par des partenaires intimes actuels ou anciens. Le rapport État des lieux de la violence familiale au Canada illustre les variations et les lacunes en matière de sécurité des femmes. La conviction d’HFC que le Canada a besoin d’un Plan d’action national (PAN) sur la violence faite aux femmes découle en partie de ces disparités entre les niveaux de services et de protection.

Hébergement femmes Canada félicite le gouvernement fédéral pour son engagement à élaborer un PAN décennal sur la VFG. Des contributions financières spécifiques au PAN ont été incluses dans le budget 2021.  

Ce rapport est un document évolutif – les tableaux seront mis à jour régulièrement au fur à mesure que des changements surviendront dans les provinces et les territoires. Il ne s’agit pas d’une étude exhaustive, mais d’un examen sur dossier qui rend compte de ce qui est disponible en ligne pour le grand public. Cet exercice s’est avéré beaucoup plus ardu que prévu en raison du manque d’informations et de données accessibles sur les sites web gouvernementaux, ce qui rend extrêmement difficile la recherche d’informations fiables.

Sans être exhaustif, il ressort clairement du rapport que les femmes fuyant la violence au Canada n’ont pas accès aux mêmes niveaux de services ou de protection partout au pays.

Hébergement femmes Canada continue de travailler pour que le PAN sur la VFG reflète l’étendue de notre pays et l’importance de s’assurer que les politiques et les pratiques (1) répondent aux intersections dans la vie des femmes et (2) reconnaissent les besoins des personnes marginalisées par les systèmes et la société.