fbpx

Portrait pancanadien des maisons d’hébergement et de deuxième étape pour femmes violentées

Depuis leur création dans les années 1970, la portée du travail que réalisent les maisons d’hébergement s’est considérablement accrue pour répondre aux multiples besoins des femmes et des enfants fuyant la violence. Chaque année, la violence faite aux femmes résulte en milliers de femmes et enfants vivant dans la crainte, dont plusieurs doivent s’enfuir pour sauver leur vie. En plus de leur offrir un milieu sécuritaire, les maisons d’hébergement et de deuxième étape aident les femmes à se reconstruire, guérir de la violence, développer leur résilience et progresser vers des vies libres de violence.

Les maisons d’hébergement, des universitaires et des décisionnaires politiques ont reconnu depuis longtemps la nécessité de mieux comprendre, à l’échelle du pays, l’étendue des services et soutiens offerts aux femmes et aux enfants qui fuient la violence. En collaboration avec les maisons d’hébergement, HFC a développé un sondage visant à élaborer un portrait exhaustif des maisons d’hébergement et maisons de deuxième étape. Le sondage a examiné les services offerts, les ressources humaines, le travail de prévention, le financement, l’accessibilité, et les défis à relever dans tous ces domaines.

Dans l’ensemble, 401 établissements ont participé, incluant des répondantes de chaque province et territoire, de maisons situées dans des régions rurales, isolées et nordiques et de maisons d’hébergement autochtones.

À partir des données de l’enquête, HFC a produit deux rapports détaillés: un sur les maisons d’hébergement d’urgence à court terme et l’autre sur les maisons de deuxième étape à moyenne terme. Cliquez sur les rapports ci-dessous pour en savoir plus.