fbpx

Hébergement femmes Canada lance un appel à l’action après la déclaration d’une ancienne voisine du tireur de la Nouvelle-Écosse

Ottawa, le 14 mai 2020

Hébergement femmes Canada est scandalisée par le fait que la vie des femmes et la violence à leur égard continuent d’être minimisées. Il en résulte de multiples échecs systémiques. Comme le montre l’interview de l’ancienne voisine du tireur néo-écossais, les femmes ne sont pas crues même si elles auraient pu littéralement contribuer à empêcher le plus grand massacre au Canada.

Au cours de la dernière décennie, il y a eu de multiples appels au changement et enquêtes, mais aucune action significative.

Les organisations de défense de droits et les prestataires de services travaillent sans relâche pour assurer la sécurité des femmes et de leurs enfants et pour mettre fin à la violence faite aux femmes. Notre secteur est sollicité à l’extrême. Mais nous ne sommes pas les seules concernées. En tant que société, nous devons reconnaître, nommer et aborder de front le problème: la misogynie. Les systèmes qui sont censés protéger la population canadienne, les systèmes policiers et juridiques, pour n’en nommer que deux, continuent de laisser tomber les femmes année après année, jour après jour.

Combien de vies devons-nous encore perdre à cause de la pandémie de violence contre les femmes ? En 34 jours cette année, au moins 9 femmes et filles ont été tuées dans des homicides conjugaux. C’est le double du taux habituel.

La violence faite aux femmes est une question non partisane. Tout le monde y gagne lorsque cette violence est réduite. C’est pourquoi Hébergement femmes Canada continue de réclamer un Plan d’action national contre la violence faite aux femmes qui soit robuste et doté de ressources suffisantes, afin de remédier à ces défaillances systémiques dans les multiples régions du Canada.

C’est seulement lorsque nous faisons face de manière appropriée à la violence faite aux femmes que nous pouvons puiser dans notre force collective.

-30-

Pour les médias, veuillez contacter :
Lise Martin, directrice générale
lmartin@endvaw.ca

Hébergement femmes Canada regroupe 14 organisations provinciales et territoriales de maisons d’hébergement. Nous travaillons d’une seule voix pour collaborer, éduquer et innover en vue d’un changement systémique qui mette fin à la violence faite aux femmes, faisant ainsi du Canada un modèle de sécurité dans le monde. Si vous ou quelqu’un que vous connaissez subit de la violence, vous trouverez la maison d’hébergement la plus proche et sa ligne de crise sur www.hebergementfemmes.ca.