fbpx

Loi de Keira

Soutenez la loi de Keira

Le 29 avril 2022, la Chambre des communes s’est rassemblée pour une deuxième lecture du projet de loi d’initiative parlementaire C-233 de la députée Anju Dhillon, qui comprend la loi de Keira.

La loi de Keira augmentera le niveau d’éducation sur la violence conjugale et le contrôle coercitif pour les juges nommés par le gouvernement fédéral. Elle garantira que les juges possèdent les connaissances nécessaires pour identifier les complexités de la violence conjugale afin d’éviter que les comportements dangereux ne s’aggravent, comme dans le cas de Keira.

À l’approche du 29 avril et le jour même, Hébergement femmes Canada a demandé à la communauté des maisons d’hébergement de tout le pays – et au grand public – de manifester leur soutien au projet de loi en le faisant connaître! Un grand merci à toutes celles qui ont envoyé un courriel à leur député·e, signé la pétition parlementaire ou participé à notre tempête Twitter sur la loi de Keira pour faire pression en faveur de cette législation importante! La violence faite aux femmes est une question non partisane et nous nous réjouissons du soutien unanime de la Chambre des communes pour faire avancer le projet de loi C-233.

Pour en savoir plus sur l’histoire de Keira Kagan et la loi de Keira, visitez www.forlittlekeira.com ou lisez notre nouveau blog. Pour toutes questions concernant l’initiative de la loi de Keira d’HFC, n’hésitez pas à contacter Jed à jnabwangu@endvaw.ca.

Passez à l’action!

Signez et partagez la pétition!

Signez la pétition parlementaire en faveur de la loi de Keira et faites-la circuler sur vos médias sociaux.