fbpx

WSC Blog

Working to end violence against women in Canada

Nous sommes à mi-chemin!

L’élection fédérale aura lieu le 21 octobre 2019, et Hébergement femmes Canada travaille d’arrache-pied pour que l’élimination de la violence faite aux femmes fasse partie de toutes les plateformes!

Pendant la campagne électorale de 2015, Hébergement femmes Canada en collaboration avec plus de 20 partenaires avons lancé un appel à tous les partis d’inclure et de mettre en œuvre un Plan d’action national (PAN) sur la violence faite aux femmes (VFF) dans leur plateforme. Nous sommes en 2019 et le Canada n’a toujours pas de PAN sur la VFF.

Nous avons présenté collectivement un appel renouvelé à tous les partis politiques fédéraux d’incorporer un PAN sur la VFF dans leur plateforme et d’utiliser notre Modèle comme point de départ. Nous avons utilisé les médias sociaux pour diffuser notre message et envoyé des lettres aux six chefs de partis ayant participé aux débats.

Et nous avons réalisé des gains!

Le Parti libéral, le NPD et le Parti vert se sont engagés à inclure un PAN sur la VFF dans leurs plateformes.

Pour aider à protéger un plus grand nombre de personnes et à mettre un terme à la VFS, nous nous appuierons sur les progrès réalisés grâce à la Stratégie pour prévenir et contrer la VFS et nous investirons 30 millions de dollars de plus pour élaborer un Plan d’action national. De cette façon, toute personne victime de VFS bénéficiera d’un accès fiable à des services de protection peu importe l’endroit où elle se trouve ou quel que soit son lieu de résidence. – platforme du Parti libéral

Notre vision du Canada est celle d’un pays où les organisations de femmes disposent d’un financement stable pour que celles-ci puissent avoir accès au soutien et à la défense dont elles ont besoin, quand elles en ont besoin. Nous allons élaborer un Plan d’action pancanadien pour mettre fin à la violence fondée sur le genre. Celui-ci sera appuyé par un financement qui fera en sorte que des services d’hébergement et d’autres programmes soient offerts dans toutes les régions du pays, en particulier dans les régions qui ont toujours été mal desservies. – platforme du NPD

Un gouvernement vert prendra les mesures suivantes : Travailler avec les groupes de femmes et les organisations autochtones afin d’élaborer un plan d’action national détaillé pour mettre fin à la violence contre les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre en prévoyant des fonds dédiés et en utilisant des données de référence. – platforme du Parti vert

C’est fantastique, mais avec l’appui de trois des six partis fédéraux, nous sommes seulement à mi-chemin.

Mettre fin à la violence faite aux femmes n’est pas un enjeu partisan. Quelle est la position des autres partis sur la violence faite aux femmes? Nous vous encourageons à contacter vos candidat-es du Parti conservateur, du Bloc et du PPC pour leur demander en leur nom et celui de leur parti, quelle est leur position quant à l’élimination de la violence faite aux femmes.

Présentement, les services auxquels peut accéder une femme fuyant la violence varient selon la région du Canada où elle vit. C’est inacceptable, parce que l’accessibilité des services ne devrait pas dépendre de votre code postal.

Nous avons besoin d’une approche pancanadienne concertée et coordonnée à l’élimination de la VFF. Un PAN sur la VFF doit être adéquatement financé et pourvu en ressources, impliquant tous les paliers de gouvernement, de même que des consultations avec les survivantes et les intervenantes de première ligne. Les femmes au Canada ne méritent rien de moins.

Leave a Reply