fbpx

Hébergement femmes Canada publie un rapport documentant les écarts en matière de politiques, lois et services concernant la violence conjugale parmi les provinces et territoires

Ottawa, le 25 Septembre 2018

Aujourd’hui, pendant la première Semaine de l’égalité des sexes, Hébergement femmes Canada publie le rapport Building a National Narrative: A Select Review of Domestic Violence Policies, Legislation, and Services Across Canada (en anglais seulement).

Notre objectif consiste à voir l’avènement d’un Canada où chaque femme vivant une situation de violence puisse avoir accès à des niveaux comparables de services et de protections, peu importe où elle habite. Tel n’est pas le cas présentement. Le rapport détaille les différences en matière de ressources, lois et services partout au pays en matière de violence conjugale – différences en termes de durées de séjour dans les maisons d’hébergement, financement gouvernemental, normes d’hébergement, Comités d’examen des décès dus à la violence familiale, lois sur la location résidentielle et congés payés et non payés au travail.

À ce jour en 2018, en moyenne, une femme est tuée tous les deux jours, majoritairement par un partenaire ou ex partenaire intime. Le rapport Building a National Narrative illustre les différences et les lacunes en matière de sécurité des femmes partout au pays. C’est en partie en raison de ces différents niveaux de services et de protections que HFC croit fermement que le Canada a besoin d’un Plan d’action national (PAN) sur la violence faite aux femmes.

Le Canada s’est doté d’une Stratégie pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe. Sa portée est limitée aux domaines de responsabilité du gouvernement fédéral et ne vise donc pas à s’assurer que les femmes dans toutes les régions du pays aient accès à des niveaux comparables de services et de protections.

Ce rapport est un document vivant – les tableaux seront mis à jour régulièrement à mesure que des changements se produisent dans les provinces et territoires. Il n’est pas exhaustif – c’est une étude documentaire qui communique au public les données disponibles en ligne. Cet exercice a été beaucoup plus problématique que prévu au départ en raison du manque de renseignements et de données accessibles en ligne sur les sites du gouvernement, rendant d’autant plus difficile la récolte d’informations actualisées et fiables.

Même si le rapport n’est pas complet, il est clair à partir des tableaux présentés que les femmes fuyant la violence au Canada n’ont pas accès à des niveaux comparables de services et de protections dans toutes les régions.

Étant donné l’immensité de notre pays et l’importance de nous assurer que les politiques et pratiques (1) répondent aux intersections dans la vie des femmes, et (2) reconnaissent les besoins de celles qui sont marginalisées par les systèmes et la société, Hébergement femmes Canada continue à plaider fermement pour un Plan d’action national.

-30-

Pour les médias, contacter:

Lise Martin / directrice générale
613.680.5119 / lmartin@endvaw.ca