Les communautés de pratique

Les communautés de pratique sont des groupes composés de praticiennes ou praticiens dans un domaine particulier d’expertise qui interagissent dans le temps pour échanger des connaissances et développer un sentiment d’appartenance. Etienne Wenger, un des chercheurs ayant formalisé l’expression en 1991, souligne trois caractéristiques fondamentales des communautés de pratique: un accent sur le domaine de connaissances et l’échange de savoirs, la notion de lien avec et de responsabilité envers la CdP, et l’adhésion fondée sur une pratique spécifique.

Les communautés de pratiquent visent quatre objectifs spécifiques:

· Fournir un soutien social entre pairs et favoriser le sentiment identitaire par l’échelle humaine des interactions (évacuation de frustrations, partage de plaisanteries, développement d’un rapport de confiance, d’un sentiment d’appartenance et de compréhension)

· Partager des connaissances tacites dans le domaine de pratique concerné (mentorat, brainstorming, résolution de problèmes, partage de modèles et d’exemples, échange de recherches)

· Coordonner les efforts quotidiens entre les composantes internes du domaine de pratique (ajustement des calendriers ou processus, faire le lien entre divers éléments, partage de ressources physiques ou de services)

· Planifier le partage de visions et d’actions stratégiques en vue d’améliorer les conditions du domaine de pratique concerné (sensibilisation, défense des intérêts, négociations, consultations, participation à des recherches)

Les communautés de pratique d’Hébergement femmes Canada

La communauté de pratique sur le logement
En juin 2017, la Communauté de pratique (CdP) sur le logement a rassemblé 11 participantes issues de sept provinces et un territoire pour partager leurs savoirs quant à la situation du logement, échanger des pratiques exemplaires et planifier des priorités stratégiques en matière de logement pour Hébergement femmes Canada.